Lexicon

Le Lexicon est le glossaire de l’Ordre Noir, veuillez choisir une entrée afin d’accéder à un terme précis. Vous pouvez cliquer sur une lettre ci-dessous pour un accès plus rapide :

A. C. D. E. H. I. L. M. N. P. R. S. T. V.


A

Absolution : il s’agit du pardon prophetique offert par l’Administratum ou le Prophète lui-même à un croisé qui s’est perdu. Être absou c’est être pardonné de ses péchés, de ses erreurs et de sa déviance au sein de l’Ordre Noir. L’absolution nécessite d’abord la contrition du croisé.

Acédie : c’est l’un des sept péchés capitaux, forme grave de paresse spirituelle. C’est le rejet des lectures saintes, de la prière, une fainéantise du croyant en somme. Plus le croisé s’élève dans l’Ordre, plus ce péché est grave.

Acolyte : devenir acolyte de l’Ordre est un grand honneur. Seuls les plus grands alliés non membre de l’ONR peuvent recevoir ce titre. Il impose des droits et des responsabilités liées à la Croisade Noire.

Adepte : on parle d’adepte pour désigner un membre confirmé de l’Ordre Noir ayant fait ses preuves. Être adepte offre des droits mais également des devoirs. Cela suppose la réalisation de plusieurs faits d’arme ainsi qu’une dévotion sans tâches. Un adepte est éveillé aux arcanes de l’Ordre Noir.

Administratum : c’est l’élite et la tête pensante de l’Ordre Noir. Tout refus de suivre un ordre d’un membre de l’Administratum ou toute traitrise envers son corps est généralement synonyme de mort.

Agisanvhi : désigne l’esprit combatif et la résilience d’un individu ou d’un groupe au combat. C’est l’esprit du guerrier, son éducation spirituelle, qui par extension exprime la culture des combats désorganisés de l’Ordre Noir, ainsi que sa philosophie de la guerre asymétrique.

Ambacti : est une formation de combat (au sol) typique de la guérilla de l’Ordre Noir. Il s’agit d’une petite unité soumise à la volonté un guerrier influant ou membre de l’Administratum. Si celui-ci venait à mourir, tous les membres de l’Ambacti devaient suivre la même voie.

Anam Cara : c’est le salut mystique, secret et rituel de l’Ordre Noir, il permet aux croisés de se reconnaitre entre eux. L’Anam Cara varie en fonction de la progression du croisé au sein de l’Ordre. Présenter l’Anam Cara, c’est dire à une personne que l’on peut partager avec elle ses pensées les plus profondes sans réserve, ses peurs, ses rêves. C’est un synonyme de âme sœur mais au sens spirituel et non amoureux.
La pratique du salut : une main présentée paume ouverte et à plat (comme un couteau) et posé sur le thorax devant le cœur. La main est verticale, la pouce collé contre le corps. En réalisant l’Anam Cara on dit ceci via le geste : « je suis ton frère/ta sœur, et je suis prêt/prête à mourir à tes côtés ».

Arcana : est l’énergie du chaos cosmique qui embrasse tout, la force ultime et occulte de l’univers.

Archiviste : il est le gardien ultime des traditions et de l’Histoire de l’Ordre Noir. Sa parole est vérité. L’Archiviste conserve, compile, et protège tous les documents de l’Ordre.

Atavique : l’atavisme est un état de semi-conscience, et d’ouverture à l’Ordre Noir. L’atavique n’est pas un hérétique car il reconnaît la grandeur de l’Ordre Noir ainsi que la noblesse de sa mission. Néanmoins il n’est disciple ni adepte pour autant. L’atavisme est généralement un stade de transition.


C

Codex : il s’agit d’un format de document propre à l’Ordre Noir. Les codex peuvent parfois porter des sceaux de pureté, de protection ou d’interdiction. Briser un sceau sans en avoir l’autorisation n’est jamais synonyme de longévité !

Code noir : cela désigne le corpus de loi de l’Ordre Noir. Sa liturgie est sainte et absolue. Sa consultation est possible dans l’Alcôve du Code Noir.

Collecteur : les collecteurs sont les mains ouvrières de l’Ordre Noir, elle sont liées à l’Intendance. Comme son nom l’indique, le travail du collecteur est de collecter des fonds comme des matières premières nécessaires à l’alimentation de la Croisade Noire. L’Ordre Noir considère la morale de l’UEE comme hérétique et impie, aussi la tâche du collecteur est de travailler des deux côtés de la loi imperiale. La fonction principale du collecteur est la gestion des Réquisitions.

Conjuration : c’est une action punitive, généralement armée, afin de détruire une source d’hérésie. Cela peut-être mis en relation avec une forme d’exorcisme. Il s’agit toujours d’une conséquence en réaction à un événement. La conjuration n’inclut pas nécessairement une purge mais peut y mener. Les conjurations sont toujours « ad hominen », c’est-à-dire dresser contre une personne précise physique ou morale.

Contrition : c’est la quête d’un pardon et de pureté spirituelle. La contribution peut aboutir à l‘absolution ou non. La contribution nécessite la réalisation de plusieurs séances de prières ou de méditation, la réparation de ses torts et parfois le passage d’un rituel de Voynich.

C.O.P : Corsair Organisation & Piracy. Il s’agit d’une organisation pirate dont tous les membres fondateurs de l’Ordre Noir furent membre avant sa création. La naissance de l’Ordre Noir [ONR] fut actée le jour où Joe Hartwel Hallen décida de brûler son corpus de lois, et s’éveilla à la foi. Le récit de la naissance de l’Ordre Noir est disponible dans la Genèse.

Croisade Noire : tel est le nom de la machine de guerre de l’Ordre Noir. Au delà de ça, il s’agit de la raison d’exister de l’ONR. Sa quête n’est autre que la destruction de l’Empire Uni de la Terre sous toutes ses formes.

Croisé : un croisé est un membre de l’ONR pratiquant la croisade. Ses missions sont diverses mais elles suggérèrent toujours le maniement des armes.

Cryptarque : ils sont les experts en technologie de l’Ordre Noir. Techniciens autant dévoués à la Croisade Noire qu’a la machine ils peuvent endosser de multiples fonctions : datarunners, ingénieurs, mécaniciens, analystes de données, expert en communication, hackers… Il n’est pas rare qu’un cryptarque possède également des compétences de démiurge.


D

Damnatio memoriae : signifie littéralement « dont la mémoire doit être maudite ». Cela fait référence à un tabou ou quelque chose qui ne doit pas être évoqué, mais oublié. Selon le cas de figure cela peut faire référence à un individu, un lieu, une période…

Démiurge : ce sont les artisans-fabriquants au service de l’Ordre. La créativité d’un démiurge n’a égal que sa maitrise technique. Cette branche spécifique de l’Intendance est capable de fabriquer une armure aussi bien qu’une habitation, d’améliorer une arme ou encore d’optimiser les composants d’un vaisseau… Son outil de prédilection est souvent l’imprimante 3D et le recèle de plans types « blueprint ».

Disciple : désigne un membre probatoire de l’ONR. Un disciple vient d’entrer dans l’Ordre et doit faire ses preuves avant de passer à Adepte.

Douche (prendre) : prendre une douche est une métaphore au sein de l’ONR. Cela signifie laver le sang que l’on a sur les mains en nettoyant son indice de criminalité (Crime Stat). En pratique il s’agit de vider son casier judiciaire auprès de l’UEE.


E

Eau de Lazare : est une boisson rituelle de l’Ordre Noir à base de pulque de Sujin. Ce breuvage alcoolisé est très stimulant et possède de nombreux effets métaboliques. Sa composition exacte varie en fonction des besoins et ses ingrédients sont tenus secrets par le Prieuré du Moratorium.


H

Habilitas : les habilitas sont des autorisations officielles ainsi que des gages de compétences dans un domaine particulier. Cela désigne généralement un certain degré d’expertise en la matière. Le croisé disposant de l’habilitas la plus haute fait figure d’autorité.

Hérétique (ou hérésie) : si un membre de l’Ordre Noir appose votre nom à ce terme, cela signifie une mort proche. La lutte contre l’hérésie est un propos majeur de la Croisade Noire. Un hérétique désigne une personne physique ou morale ennemi de la foi de l’Ordre Noir. Le porteur d’hérésie ne peut connaître que deux fins : la purge ou l’Absolution. L’hérésie peut être manifeste ou dissimulée, dans ce cas le rituel de Voynich permet de la débusquer. Pour toutes questions théologiques relatives à l’hérésie, veuillez vous rapprocher d’un Morator ou d’un membre de l’Administratum.


I

Inquisitorum : l’hérésie guette partout, et souvent sous la forme la plus pernicieuse. Le travail de l’Inquisitorum est d’y remedier. A la fois médecin moral, juge et bourreau, les inquisiteurs ont toute autorité pour traquer et mater les comportements déviants. Ceci à l’extérieur de l’Ordre comme à l’intérieur. D’ailleurs… l’Inquisitorum sait que vous êtes en ce moment même en train de vous renseigner sur elle ! Prudence !

Intendance : le nerf de la guerre. L’intendance est le cœur palpitant qui abreuve les muscles de la Croisade Noire. L’Intendant est le gardien des coffres de l’ONR, mais sa mission est également de les alimenter. Il gére la trésorerie, la logistique et les besoins en matériel des croisés. Si la foi protège et guide un adepte dans sa mission, une FS9 fonctionnelle et équipée lui permet de rester en vie. Car l’Intendance entretien ses guerriers les plus valeureux avec le matériel le plus performant.
> branches spéciales : démiurge, cryptarque


L

Lethe (rituel de) : se nomme également rituel de La Première Mort. Lors de ce processus dont la forme peut varier, l’adepte/disciple confie son âme au Prieuré du Moratorium (en se donnant la mort via une quête spécifique). Celui sera garant de sa métanoïa ainsi que la préservation de sa sphère d’Ibrahim durant tout le reste de son existence terrestre. Les adeptes/disciples étant encore à leur premier cycle de régénération (au sein de l’Ordre) sont dit impurs ou vierges.


M

Métanoïa : est le nom que donne l’Ordre Noir au processus d’élévation de l’âme. Ce dernier est découpé selon les phases suivantes :
hérétique (à purger)
– atavique (à surveiller et éveiller à l’Ordre Noir)
– hinayana (adeptes ou disciples de l’Ordre)
– mahayana (administratum)
vajrayana (éveil suprême)

Il n’est pas rare que, pour les croisés ou les prêtresses, le processus de métanoïa commence par le rituel de Lethe (ou rituel de La Première Mort).

Morator : c’est le médecin du corps et de l’âme du croisé. Son sacerdoce consiste à maintenir les membres de l’ONR en vie et en forme, les soigner au combat, déceler l’hérésie et protéger leurs âmes. A l’aide du Moratorium, le médecin (ou parfois medrunner) s’occupe également des protocoles de résurrection ainsi que des derniers hommages.

Moratorium : désigne le lieu d’exercice du morator. Moratorium peut se traduire par l’expression suivante : « l’endroit où l’on retarde la mort ». On le désigne souvent comme la cinquième sphère de l’Ordre Noir. Le Prieuré du Moratorium est l’entité administrative responsable de la médecine dans l’Ordre.


N

Narthex : jadis le narthex designait le portail ou la porte d’entrée d’un bâtiment religieux. Au sein de l’Ordre Noir le narthex est le portail vers ses outils numériques. Le nathex regroupe autant son système d’information, de communication, que certains outils de calculs ou d’assistance. Il s’agit d’une arme en réseau particulière redoutable dans les mains de l’Inquisitorum.

Nexialisme : c’est un concept scientifique et philosophique humaniste. Son propos est l’union de toutes les branches de la science afin d’élever l’être humain au rang d’une nouvelle espèce. Le nexialisme est la quête d’absence de limites.


P

Pochemuchka : cela désigne une personne trop bavarde, ennuyeuse et qui généralement pose trop de questions. Cela peut aussi désigner quelqu’un qui posent des questions sans écouter les réponses.

Prophète : le Prophète et Vajrayana Joe Hartwell Hallen est actuellement la figure tutélaire de l’Ordre Noir. Il est le fondateur, le guide et l’autorité suprême. Les croisés qu’il honore de son auguste présence en gardent généralement un souvenir impérissable… si toutefois ils survivent à son aura écrasante.

Prima : situés hiérarchiquement entre les adeptes et l’Administratum, les primas sont des croisés d’élite. Consolider les fondations de l’Ordre, repousser l’hérésie, structurer des initiatives de purges… les primas sont sur tous les fronts. Ils possèdent de plus une relation privilégiée avec les membres de l’Administratum.

Pulque (de Sujin) : est l’ingrédient de base d’une boisson rituelle sacrée de l’Ordre Noir : l’Eau de Lazare. Le pulque est un sirop alcoolisé natif de la Terre (mésoaméricain) à base de sève et consommé depuis 9 000 ans. La version de l’ONR est faite avec de la racine de Sujin (Elysium IV) d’origine Tevarin. Cette boisson à la texture et au visuel proche du lait est très stimulante. Une consommation excessive est fortement addictive ainsi que toxique.

Purge : il s’agit de l’application sine qua non des dogmes de l’Ordre Noir par les armes. La purge peut avoir plusieurs synonymes : oblitération, pacification, purification et dans certains cas rédemption.


R

Réquisition : on parle dans ce cas de l’activité principale de l’Intendance de l’Ordre Noir. Tous les moyens sont bons pour alimenter la Croisade Noire : piraterie, recyclage, contrebande… la sphère logistique réquisitionne ce qui lui semble nécessaire. Le refus d’obtempérer se solde couramment par une purge.


S

Scarification : c’est ce que l’on désigne comme un don ou l’aumône à l’Ordre Noir. Une scarification est un acte gratuit et désintéressé à destination de populations dans le besoin. Par exemple : un Starfarer peut effectuer une scarification en offrant gratuitement son carburant lors d’une opération de soutien.

Sphère(s) : elles illustrent le découpage administratif de l’ONR. Chaque sphère est dépendante de l’Administratum mais s’occupe d’un processus particulier. Les sphères de l’Ordre Noir sont les suivantes : Administratum, Croisade Noire, Intendance et Inquisitorum. Certains débats scholastiques considèrent l’existence d’une cinquième sphère : le Prieuré du Moratorium.

Sutra de Nòtt : Sutra de Nòtt ou l’écrit des Sœurs de La Nuit. Il s’agit du pilier théologique de l’Ordre Noir à travers un récit initiatique.


T

Temple : un temple est une base fortifiée de l’Ordre Noir, un centre de vie et de commandement. Bien que sa taille et son organisation soit variable, un temple est souvent sous-terrain. Après la chute du temple sur Gliese IV suite à un bombardement orbital par le Javelin du Général Legault, de nombreuses réformes furent apporter à sa structure.

Transhumansime : (ou post-humanisme) désigne un ensemble de compétences liées au champ de la médecine afin de rendre l’être humain plus performant qu’il ne l’est aujourd’hui. Il s’agit autant d’un courant de pensée nexialiste que des pratiques associées à la cybernétique, la thérapie génique, les recherches psyioniques… Le principe est l’augmentation de l’humanité au-delà de ses limites biologiques de base. Ceci est le champ d’action du Prieuré du Moratorium.


V

Vajrayana : l’origine exact du Vajrayana se perds dans la nuit des temps, durant l’aube de la civilisation humaine. Ce terme peut se traduire par « véhicule de diamant » au sens où il s’agit d’un corps, un réceptacle contenant une âme éveillée ultime. Le Vajrayana se définit comme un guide spirituel et en un sens immortel, car à même de renaître dans un autre corps. On peut comprendre ce terme, comme une appellation plus mystique du nom : Prophète.
Le Vajrayana est le stade ultime de transmutation de l’âme et d’éveil, ce processus en plusieurs phases se nomme La Metanoïa

Voynich (rituel de) : c’est un processus médical et psychométrique visant autant déceler l’hérésie qu’a établir le degré de santé mentale d’un croisé. Il est généralement réalisé par un morator ou un membre de l’Administratum. Le rituel de Voynich consiste en la réalisation d’un interrogatoire particulier, avec un enregistrement des réponses verbales, physiques et psychosomatiques du sujet. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le Codex Medicae ou écouter le verset 5 de La Metanoïa – Nitescence.